Comment déclarer votre amour en chanson... sans chanter (mais en faisant rire!)

Publié par Anik le dimanche, février 17, 2013 4 bouteilles à la mer...
Mon chum et moi étions crampé devant ce mec qui interprète, à sa façon, une chanson d'amour de Phil Collins... Avis à tous les célibataires écoeurés de l'être... Il y a de l'espoir, et du rire en attendant. Pour ceux qui sont en couple, la technique mérite d'être analysée. Qui ne craquerait pas (ou plutôt, qui ne laisserait pas aller quelques gouttes dans sa petite culotte) après avoir vu son conjoint ou sa conjointe faire ça ?

Lire la suite...

Spécial humour - St-Valentin!

Publié par Anik le mardi, février 12, 2013 5 bouteilles à la mer...
Mesdames, vous cherchez à garder votre homme le plus longtemps possible ? Lisez cet « excellent » article qui relate les conseils prodigués aux jeunes femmes en 1960...

Vous m'en donnerez des nouvelles! ;-) Cliquez sur l'article pour pouvoir le lire en entier (il a 5 colonnes).



En 50 ans, les choses ont bien changé...
Lire la suite...

Quand le pâté chinois est un défi...

Publié par Anik le mardi, février 05, 2013 6 bouteilles à la mer...
Victime d'un coup sur la tête, du documentaire « La face cachée de la viande » ou d'un besoin irrépressible de prendre des décisions (je ne sais toujours pas si ça se soigne), j'ai décidé récemment de devenir pesco-végétarienne.

En toute cohérence, j'ai donné la centaine de dollars de viande qui trônait dans mon congélo... Et puis je me suis attaqué à un problème de taille : les lunchs de mes filles! J'aime bien les potages, mais j'avais l'habitude de leur faire manger des saucisses de veau et du pâté chinois pratiquement une fois par semaine. Problème.

N'écoutant que mon intuition gastronomique (qui, soit dit en passant, est aussi développée qu'une crevette), je me suis lancée dans le pâté chinois végétarien. Paresseuse, je n'ai pas pris le temps de vérifier les recettes sur Internet. J'ai donc troqué le boeuf hâché pour du tofu aux fines herbes que j'ai hâché et mélangé avec du quinoa.

Sans en aviser mes filles, j'ai rempli leur thermos puis j'ai attendu leur retour de l'école pour faire le « constat de la boîte à lunch » : vous savez, quand vous vérifiez ce qui n'a pas été mangé pendant la journée parce que, généralement, ce n'est pas mangeable...

Surprise ! Les thermos étaient VIDES ! Défi réussi !

D'autres idées pour des lunchs scolaires végé qui résistent bien au foutu thermos et qui ne demandant pas un baccalauréat en cuisine ni un certification en patience pour y arriver ?

Crédit photo : pâté chinois aux lentilles (une autre idée!) - Upside of inertia
Lire la suite...

Ralentir pour mieux réussir ?

Publié par Anik le dimanche, janvier 27, 2013 2 bouteilles à la mer...

Et si le secret de la réussite résidait dans le fait de ralentir ? À force de courir sans cesse, on finit par s’essouffler… J’ai pris une semaine de vacances, cette semaine. Une pause salutaire, qui m’a donné l’envie de me lancer de nouveaux défis et de continuer à accomplir ceux qui faisaient déjà partie de ma vie. Ralentir (pour ne pas dire arrêter, considérant mon état végétatif sur la plage, les petits « cock-ke-tails » n’aidant pas…), c’est souvent mieux recommencer…

En réfléchissant au concept de vacances et de pause, je me suis amusée à faire un calcul (ouais, je sais, je trouve mon plaisir à de drôle d’endroits). Vaut-il mieux donner son 80% toute l’année ou donner son 100 % pendant 2-3 mois, puis prendre des vacances ou une bonne pause sur une base régulière ? À plus courte échelle, vaut-il mieux donner 80% de son rendement 7 jours sur 7 (et donc être préoccupé à 80%, mais quotidiennement) ou encore 100% chaque jour, mais prendre une journée complètement OFF pour se réénergiser complètement ? Je sais que je vais lever le coeur de certains avec l’allusion aux maths, mais 100% x 6 jours = 600%, tandis que 80 % x 7 jours = 560 %... Il semblerait donc que la pause permette plus d’efficacité à long terme…

Les ralentissements réguliers apparaissent ainsi nécessaires pour un fonctionnement optimal. Même lorsque je cours chez Énergie Cardio ou même que je fais du spinning, je remarque que l’entraînement proposé exige une alternance de rythmes, en donnant tout ce que j’ai pendant un certain laps de temps, puis en ralentissant par moments. Ce procédé me permet au bout du compte de mieux profiter de mon entraînement et d’être en mesure d’être vraiment concentrée et efficace lors des périodes de rush.

C’est un peu la même chose dans la vie, ne croyez-vous pas ? Variez-vous votre rythme avec de véritables pauses qui s’étalent pour mieux combler vos périodes de course ? Sinon, courez-vous toujours, sans jamais pourtant être en mesure de donner votre 100% puisque vous êtes sans cesse crevé, mais sans jamais vraiment prendre le temps de ralentir assez pour profiter de la vie ?

Lire la suite...

Comment devenir végétarien sans se fatiguer ?

Publié par Anik le lundi, janvier 14, 2013 6 bouteilles à la mer...
J'aime relever des défis... En fait, le changement me motive. Par exemple, cette semaine, après une énième crise de « snooze », j'ai décidé que je me lèverais à 6h30 la semaine, sans quoi ça irait mal... Ça marche. Mais j'ai aussi pris une autre décision, en écoutant le documentaire « La face cachée de la viande » (disponible gratuitement sur Illico) : avoir une alimentation « pesco-végétarienne » (c'est-à-dire que je garde le poisson) : c'est bon pour la santé, pour l'environnement et pour les animaux d'élevage...

Les filles revenaient à la maison vendredi, alors j'ai fait une razzia au Club Price. Changer son alimentation exige un certain investissement. Mais bon, elles étaient curieuses d'essayer le lait de soya, et la quantité phénoménale de noix, amandes, pistaches et autres substituts que j'avais achetés.

Évidemment, il a fallu que je pense à mes menus. Mon pâté au saumon maison a fait fureur, même ma soupe-repas aux 9 haricots... mais la salade de quinoa aux canneberges et orange a pratiquement suscité une rébellion...Tout le monde mange maintenant de la salade, et les légumes reviennent en force, quoique pour l'instant, ces derniers soient surtout présentés en crudités.

Enfin, je commence le tout en douceur. J'ai encore un peu de viande dans mon congélo, et je ne veux pas la gaspiller. Je vais en donner un peu et manger le reste, donc la transition se fera graduellement. Je suppose que c'est la meilleure chose à faire.

Je ne sais pas trop ce qu'il adviendra du lait, du fromage et des oeufs. Je vais commencer par diminuer, puis on verra bien... Mais chose certaine, c'est un bon départ...

Certaines d'entre vous ont fait le virage ou pensent le faire ? Ça s'est passé comment ? Vous avez des recettes coup de coeur (et le lien qui va avec, idéalement) ?
Lire la suite...

Roue de vie 2013, détente et long congé...

Publié par Anik le dimanche, janvier 06, 2013 9 bouteilles à la mer...
Déjà 2013... Comme à chaque année depuis 2009, j'ai fait ma roue de vie avec quelques copines, dont La Belle et Mamanbooh... Alors que j'avais l'habitude d'avoir plus de sections, cette année, ma roue se divise en quatre : famille, couple, projets... et DÉTENTE ! Eh oui, je ressens ce besoin de simplifier ma vie, de courir moins, de relaxer... Quand je me suis assise devant l'ordi pour bloguer un peu... j'ai réalisé que ça faisait un mois que je ne l'avais pas fait.

Honnêtement, ce fut un congé nécessaire... La fin de la session, les enfants malades, les fêtes... Too much! Alors, je me suis respectée en limitant ce que je voulais faire...

Et à voir ma roue 2013, ce besoin de relaxer semble très présent, alors je me souhaite de le respecter. C'est si facile d'en prendre trop, d'en faire trop, non?
Lire la suite...

Folle, confiante ou sexy ?

Publié par Anik le vendredi, décembre 07, 2012 2 bouteilles à la mer...
Mercredi soir, pour célébrer la fin de mon cours d'activités éducatives, j'ai amené un tapis de danse et le jeu Dance Dance Revolution pour le faire essayer à mes étudiantes... On s'est bien amusé, même si notre allure était discutable... En sautillant sur un tapis dans une salle de classe ou en se déhanchant dans un cours de Zumba chez Énergie Cardio, on s'expose au ridicule...

Cependant, on oublie que toutes les participantes sont aussi concentrées que nous sur les pas qu'on essaie tant bien que mal de suivre, que ce soit à l'écran ou en regardant l'animatrice de la classe. Vient alors le moment béni où la danse devient une vérritable thérapie du bien-être, surtout que couplée à la musique, cette dernière a un effet bénéfique sur le moral qui a été vérifié par plusieurs études, mais aussi sur la confiance en soi... On se sent « hot » quand on se laisse aller... ;-) même si la sensualité n'est pas tout à fait à point !

Le concept de Dance party (danser quelques minutes par jour, le temps d'une chanson) me plaît bien d'ailleurs... Alors, entre deux séances plus étendues de danse au gym ou dans mon salon, j'ai envie d'en faire une résolution pour l'an prochain. Et vous, la danse, ça vous dit quoi : simple folie ou façon de vous sentir belle, sexy et bien dans votre peau ?
Lire la suite...
 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates