Les 20 secondes qui changent tout…

Publié par Anik le mercredi, mars 14, 2012
Cette semaine, j’ai eu un différend avec mon chum. En fait, je réalise que si nous avions appliqué une règle simple dont il est question dans le livre « L’amour sexship », ça ne serait pas arrivé. Je lui ai posé une question, il y a quelques jours, à laquelle il m’a répondu rapidement oui, sans trop réfléchir au bien-fondé de cette réponse. J’ai donc organisé mes flutes en fonction de sa réponse, pour apprendre, après plusieurs jours, qu’il souhaitait changer de réponse… La fille organisée en moi n’a pas aimé du tout…

On a donc eu toute une discussion sur le fait que quand je lui pose des questions, j’aimerais la vraie réponse, ou sinon, un « je vais y penser ». Bizarrement, j’ai déjà développé cette aptitude avec mon ex. Il prenait toujours du temps pour me répondre (quelques secondes avant d’ouvrir la bouche), mais il me répondait la vraie réponse. Moi, je lui répondais rapidement, mais je continuais ma réflexion à voix haute pour finalement en arriver parfois à des conclusions différentes de la prémisse de départ. Ça lui tapait sur les nerfs. Maintenant, quand mon chum me pose une question, il m’arrive fréquemment de prendre quelques secondes pour y penser avant d’ouvrir la bouche. Mon chum n’est pas habitué : il me répète souvent la question ou s’assure que j’ai entendu… Ce à quoi je lui dis, systématiquement : « Je réfléchis ».

Selon L’amour sexship, accorder ce temps de réflexion qui peut aller jusqu’à 20 secondes est primordial pour une bonne relation de couple. L’homme, surtout, en aurait besoin, parce que son cerveau analyse une chose à la fois. Alors, la prochaine fois que je poserai une question à mon chum, même s’il me répond rapidement, je pourrai toujours lui dire « Est-ce vraiment ta réponse finale ou tu as besoin de temps pour y penser ? »… Comme dans un quiz, quoi : « Is that your final answer ? » Et vous, appliquez-vous la règle des 20 secondes ? Comment gérez-vous les questions qui demandent une certaine réflexion ou une prise de position ?

N’oubliez pas qu’en commentant ce billet, ou celui ce la règle des 10 secondes ou des trois règles pour une vie de couple simple, vous courez la chance de gagner votre exemplaire de L’amour sexhip, de David Bernard et Chantal Lamontagne, publié aux éditions Un monde différent. Le tirage est la semaine prochaine! Bonne chance!

Crédit photo :  © Valerie Everett

5 bouteilles à la mer...:

Edith a dit…

Je fais ma réflexion tout haut, avec des "en même temps...", en "contre-partie", des "mais" et autres nuances. Pourquoi je devrais opter pour ceci ou cela... De quoi mélanger un gars qui, au final, ne sait même plus si réponse il y a eu!

Angel on 14 mars 2012 16:14 a dit…

Moi aussi je réfléchis à voix haute mais avant de lire cet article, je n'en avais pas conscience. Très intéressant! Ça donne le goût de lire ce livre. Merci!

Capara on 14 mars 2012 19:38 a dit…

J'ai cette mauvaise habitude de répondre sans trop réfléchir et de changer d'idée par la suite. Parfois, il est trop tard pour changer d'idée et je me fâche intérieurement de ne pas avoir été capable d'attendre avant de répondre n'importe quoi.

Je vais devoir travailler cela!

Marie-Claude on 15 mars 2012 09:35 a dit…

Je réfléchis presque toujours à voix haute, que ça soit avec mon chum ou des amies. Faut croire que je dois extérioriser les concepts avant de faire un choix...

Anik on 16 mars 2012 09:29 a dit…

En effet, on a souvent besoin d'extérioriser notre pensée... (du moins, chez les femmes, je crois)...

@ Capara : je te souhaite de retenir ta langue! ;-)

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates